09.03.2022
La bonne nouvelle est
qu'il est facile d'éviter de telles complications

Commencez votre parcours de diagnostic maintenant ->

Qu'est-ce que l'obésité ?

Touchant près de 17% des adultes en France, l'obésité est une maladie se caractérisant par un excès de poids. Cette dernière ayant de multiples causes, il n'est pas toujours aisé d'en déterminer précisément tous les aspects. On estime que 39% des adultes dans le monde sont en surpoids, et parmi eux 13% sont obèses, une proportion qui aurait presque triplé depuis 1975.

Le surpoids ou l'obésité se mesure par l'indice de masse corporelle, également appelé IMC. Ce calcul consiste à diviser le poids d'une personne par sa taille au carré (en mètre), permettant alors de déterminer si le patient est en surpoids ou obèse. L'échelle comporte 4 stades :

● Surpoids : entre 25 et 29,9 kg/m²
● Obésité modérée : entre 30 et 34,9 kg/m²
● Obésité sévère : entre 35 et 39,9 kg/m²
● Obésité massive : au-delà de 40 kg/m²

Le tour de taille est également un indicateur fiable. En effet, ce dernier permet de mesurer l'excès de graisse au niveau de l'abdomen.

Au-delà de 80 centimètres pour une femme et 94 centimètres pour un homme, la personne est considérée en surpoids.

L'apnée du sommeil : une conséquence possible de l'obésité

L'apnée du sommeil, également appelée Syndrome d'Apnées-Hypopnées Obstructives du Sommeil (SAHOS), touche une partie importante de la population mondiale. Cette dernière se manifeste sous la forme d'interruptions respiratoires de 10 à 30 secondes en moyenne. Ces pauses se produisent plusieurs fois par heure et perturbent grandement les cycles de sommeil du patient qui, à chaque apnée, subit un micro-réveil pour reprendre le contrôle de son souffle. Ces micro-réveils sont occasionnés par le manque d'oxygène. Le patient ne s'en souvient généralement pas, mais ils fragmentent son sommeil.

Qu'il s'agisse d'une apnée du sommeil légère (entre 5 et 15 apnées par heure) ou sévère (plus de 30 apnées par heure), il est important de la traiter et pour cela de commencer par en déterminer la cause. Parmi les facteurs pouvant favoriser l'apnée du sommeil, on retrouve l'obésité. En effet, lorsqu'un personne souffre d'obésité, elle est exposée à différents problèmes médicaux, notamment :

● Le diabète de type 2
● L'hypertension artérielle
● L'athérosclérose
● Les maladies du foie
● Les maladies rénales
● Les cancers
● Les troubles hormonaux
● Les maladies articulaires
● Les maladies respiratoires (apnée du sommeil, hyperventilation…)

L'obésité : un facteur à prendre en compte dans le diagnostic

L'obésité étant l'un des facteurs de risque de l'apnée du sommeil, les médecins du sommeil vont s'y intéresser au moment du diagnostic. Raison pour laquelle Sleep Doctor demande aussi à ses patients de renseigner leur taille et leur poids dans son questionnaire de dépistage.

L'apnée du sommeil pouvant être la conséquence de l'obésité, les médecins du sommeil sont donc susceptibles de proposer à leurs patients d'en traiter la cause, à savoir l'obésité, par des traitements adaptés. Le médecin aura donc tendance à chercher la cause de la prise de poids du patient, qui tournent classiquement autour de 3 thématiques :

● Les habitudes alimentaires (les sensations de faim, le rassasiement, les grignotages, le nombre de repas…)
● L'activité physique (temps assis, activité professionnelle, loisirs…)
● La santé (maladie, prise de médicaments, potentiel arrêt de tabac, difficultés personnelles)

Cette analyse peut améliorer la prise en charge de l'apnée du sommeil puisqu'elle permet de traiter la cause comme la conséquence.
Cela vous parle ?

Décrivez vos symptômes à un médecin du sommeil en vidéo

La mise en place d'un traitement adapté avec Sleep Doctor

Lorsqu'on pense souffrir d'apnée du sommeil, quelle qu'en soit la cause, il est important de consulter dans les meilleurs délais possibles. En effet, une apnée du sommeil non prise en charge peut entraîner différentes conséquences telles qu'une somnolence diurne, une fatigue matinale [1] , des maux de tête, des ronflements, mais également d'autres dysfonctionnements corporels tels que des troubles cardiaques, des AVC, des hypertensions artérielles… En cas d'obésité, les risques sont accrus, d'où la nécessité d'un traitement adapté. Dans le cadre d'une apnée du sommeil, il conviendra de traiter cette dernière, mais également de proposer une solution quant à la prise de poids afin de limiter toute potentielle aggravation.

En ce qui concerne le traitement de l'apnée du sommeil, il pourra être mis en place par un médecin spécialisé après avoir réalisé un bilan du sommeil. Le bilan du sommeil peut déboucher sur des examens complémentaires permettant de confirmer le diagnostic ainsi que la gravité du syndrome, afin d'élaborer un traitement adapté. Il existe deux types d'examen :

● La polygraphie ventilatoire nocturne : une analyse des mouvements respiratoires et de la saturation d'oxygène dans le sang sur une période de 6 heures.
● La polysomnographie : en plus des capteurs utiles à un polygraphie ventilatoire, la polysomnographie étudie l'activité cérébrale par Electro-encéphalogramme, les mouvements oculaires par Electro-oculogramme et l'activité musculaire des muscles jambiers et mentonniers par Electro-myogramme.

Quel que soit l'examen réalisé, il permettra de confirmer le diagnostic concernant l'apnée du sommeil.

Consciente qu'il peut être fastidieux d'obtenir un rendez-vous auprès d'un médecin spécialisé afin de réaliser les tests adéquats, l'équipe Sleep Doctor met en place une plateforme dédiée aux patients suspectant une apnée du sommeil. Ces derniers bénéficient d'une démarche en toute simplicité, sans avoir à se déplacer :

● Remplir un questionnaire concernant les potentiels facteurs favorisant l'apnée du sommeil, dont l'obésité.
● Prendre rendez-vous pour une téléconsultation réalisée dans les 24 heures.
● Réaliser un bilan du sommeil en ambulatoire si le médecin le prescrit. Si tel est le cas, un techniciens se déplacera chez vous pour vous aider à vous appareiller et à réaliser l'examen.
● Prévoir une seconde téléconsultation, une fois les résultats interprétés par le médecin, afin de mettre en place un traitement.

Notez toutefois que dans le cadre d'une apnée du sommeil occasionnée par une obésité importante, il sera probablement recommandé de mettre en place, en parallèle, un traitement visant à aider le patient à perdre du poids. Cela permettra, d'une part, de possiblement mettre un terme à l'apnée du sommeil, et d'autre part, de réduire les risques liés à cette maladie.